Sortir du nucléaire

Nous vivons une époque formidable car nous sommes entourés de bons apôtres qui nous démontrent, preuves indiscutables à l'appui, que l'électricité produite par les centrales nucléaires pourrait être fournie par d'autres installations, comme les éoliennes par exemple, pour autant qu'on diminue sa consommation par trois, et qu'on soit disposé à payer l'énergie sept fois plus cher qu'aujourd'hui.

A vrai dire, le consommateur ne devrait pas vraiment payer sept fois plus, car les investissements nécessaires à la construction des éoliennes ont été largement subventionnés par la collectivité, soit par les impôts de tous, et l'amortissement de ces bruyantes horreurs de béton n'aura plus besoin d'être répercuté sur le prix du kilowatt-heure vendu.

Mais il faudrait néanmoins se serrer la ceinture au niveau de la consommation. Personne n'y est vraiment décidé. Et si les chauffages électriques étaient interdits, ou limités, avec quoi se chaufferait-on? Mazout, charbon, bois? Bonjour la pollution! Eoliennes, panneaux solaires? Aucune rentabilité sous nos latitudes, sauf à comptabiliser à rien l'investissement initial.

Votons résolument NON le 27 novembre! (cp)

Thèmes associés: Economie - Environnement - Politique fédérale

Cet article a été vu 3244 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions