Réjouissons-nous, mes frères!

Le 8 juin, la Chambre des députés italienne a voté une loi anti-négationniste. La communauté juive italienne – plus exactement, les «autorités» qui prétendent la représenter – a évidemment crié victoire, et on la comprend.

Ce n’est pas à proprement parler une bonne nouvelle. Mais comme il faut bien se consoler, on notera que sur les six cent trente députés que compte la Chambre, deux cent trente-sept ont approuvé la loi, cinq l’ont repoussée, cent deux se sont abstenus et deux cent huitante-six étaient apparemment absents. Donc, en fait, trois cent nonante-trois députés sur six cent trente n’ont pas voté en faveur de cette loi.  

On ne peut pas vraiment parler d’une victoire écrasante, ni d’une belle unanimité! Mais c’est très certainement une victoire de la démocratie parlementaire!

M.P.

Thèmes associés: Justice - Révisionnisme

Cet article a été vu 1822 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions