Evasion

Ernst Tremmel, ancien SS de nonante-trois ans devait être jugé dès le 13 avril par un tribunal des mineurs. Ne riez pas: il avait dix-neuf à vingt ans au moment où, du fait qu’il était gardien à Auschwitz et avait pris part à la surveillance de trois transports de déportés, il s’était rendu coupable de complicité d’assassinat. L’Allemagne poursuit les vieillards de sa vindicte, mais elle le fait dans le strict respect des règles formelles. Un mineur reste un mineur, même s’il est presque centenaire.

Las! Le tribunal a été frustré de sa proie. En effet, l’accusé a rendu son âme à son créateur avant l’ouverture du procès. C’est bien triste.

Mais qu’on se rassure: la «justice» allemande en a un autre, plus âgé encore, à se mettre sous la dent.

Mariette Paschoud

Thèmes associés: Justice - Révisionnisme

Cet article a été vu 1504 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions