Bon élève

Sur proposition du Département fédéral des affaires étrangères et avec l’accord du Conseil fédéral, la Suisse, toujours soucieuse de jouer dans la cour des grands et de se faire bien voir des instances internationales les plus diverses, a présenté sa candidature à la présidence de l’International Holocaust Remembrance Alliance pour 2017.

Cette candidature ayant été hélas acceptée, nous présentons à la Confédération toutes nos non-félicitations.

Quant aux victimes de toutes les activités éducatives et mémorielles qui marqueront l’année 2017 dans notre pays, nous leur adressons l’expression de notre vive compassion.

Mariette Paschoud

Thèmes associés: Histoire - Politique fédérale - Révisionnisme

Cet article a été vu 1581 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions