Au courrier

Chère Madame Paschoud,

Ces quelques lignes pour vous féliciter pour votre article sur la «démasculinisation de Dieu», que j'ai particulièrement apprécié. 

C'est tellement effarant qu'il n'y a plus grand-chose d'autre à faire que d'en rire, et j'ai trouvé le dernier paragraphe de votre article savoureux.

Cela me rappelle un épisode du même acabit, lors de l'Eurofoot, ma paroisse (Saint-François à Lausanne) avait cru bon de célébrer un culte sur cette thématique avec les images de la finale en live projetée sur un grand écran à l'intérieur de l'édifice, avec accompagnement du match à l'orgue… (!) . Je m'étais alors fendu d'une lettre au Synode exprimant ma stupéfaction, m'interrogeant sur le sens que l'Eglise donnait au sacré, et l'on m'a gentiment fait comprendre que je n'étais pas à la page. Force est de constater amèrement que la dignité n'est plus à l'ordre du jour.

Bien à vous,

Arnaud Etienne

Thèmes associés: Au courrier - Religion

Cet article a été vu 594 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions