Havre de paix

A une époque où les sans-abris ne bénéficiaient pas d’abris de protection civile ou d’autres lieux où passer les nuits glaciales, certains commettaient, paraît-il, de petits délits qui leur permettaient de passer l’hiver au chaud derrière les barreaux.

Un délinquant albanais domicilié aux environs de Rome et assigné à résidence pour longtemps a recyclé l’idée afin de pouvoir quitter le domicile conjugal, où il ne supportait plus de vivre auprès de sa femme. Il s’est donc rendu chez les carabiniers pour demander à être mis en prison. La chose lui a été accordée d’autant plus facilement que, ce faisant, il avait violé son assignation à résidence.

Cet homme est un sage: en agissant comme il l’a fait, il a peut-être évité de commettre un féminicide ou encore d’être victime d’un masculinicide. Il a donc bien mérité la paix de sa cellule.

M. P.

 

1 https://www.20min.ch/fr/story/il-ne-supporte-plus-detre-avec-sa-femme-et-demande-a-aller-en-prison-834708733989.

Thèmes associés: Facéties - Immigration - Justice

Cet article a été vu 476 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions