Revoyez vos priorités

Il n'y a rien qui m'agace plus que la conductrice qui, à un croisement, alors même qu'elle a la priorité parce que vous tournez à gauche et qu'elle va tout droit, vous fait de grands signes pour vous dire de passer. Elle est persuadée que vous devez la bénir et penser qu'elle est vraiment une personne formidable, pleine d'abnégation et d'empathie, bonne mère et bonne épouse, vraiment une fille épatante! Mais la réalité est que tout ce qu'elle a obtenu de ma part, ce sont quelques jurons bien sentis sur les femmes au volant et les dangers qu'il y a à créer des situations d'incertitude sur la route, tout ça pour se sentir magnanime.

Ces quelques lignes ont été rédigées au féminin car le dernier cas en date n'avait pas de moustache, mais elles sont parfaitement valables pour n'importe quel oligophrène masculin; je ne voudrais pas me mettre les milieux féministes à dos.

Mi. P.

Thèmes associés: Humeur

Cet article a été vu 1446 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions