Illusion

A l’occasion de la journée mondiale du jeu, à savoir le 30 mai, Pro Juventute, constatant qu’en cinquante ans le temps consacré par les enfants aux activités extérieures avait passé de trois heures à quarante-sept minutes par jour, exhortait les communes à créer plus d’espaces de jeux en plein air.

Je ne connais pas la moyenne d’âge des représentants de Pro Juventute, mais je pense qu’ils sont quelque peu déphasés: si les enfants s’ébattent moins qu’auparavant en plein air, c’est parce qu’ils préfèrent passer leurs loisirs devant des écrans et qu’on les y autorise.

Une fois n’est pas coutume, je dois dire du bien de la ville de Lausanne: les espaces verts y sont légion et on y trouve des places de jeux bien aménagées en grand nombre. En créer de nouvelles ne fera pas sortir un seul petit amateur de jeux vidéos ou de dessins animés de plus.

M. P.

Thèmes associés: Jeunesse - Société

Cet article a été vu 274 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions