Journalisme puant

Un «activiste religieux» a fait parler de lui sur les réseaux sociaux1: il a été vu sur l’autoroute A1 au volant d’un véhicule qui remorquait une imitation – reconnaissable comme telle – de missile nucléaire, accompagnée de panneaux exhortant le bon peuple à se tourner vers Jésus.

Aussitôt, les bavards qui se répandent habituellement sur les réseaux sociaux, Twitter en l’occurrence, se sont interrogés sur la légalité de ce transport. Pensez donc: les slogans auraient pu distraire les automobilistes et, par conséquent, représenter un grave danger. Il est de notoriété publique, en effet, que les conducteurs ne regardent jamais la route, occupés qu’ils sont à lire les inscriptions qui se trouvent à leur portée – par exemple, les noms des entreprises qui envoient des camions de quarante tonnes sur les autoroutes…

Cet épisode serait plutôt amusant si le rédacteur de service ne terminait pas son compte rendu par ces lignes: «[L’activiste religieux] s’était fait remarquer en 2002 en roulant avec un corbillard plein de poupées ensanglantées pour manifester contre l’avortement. A noter que cet homme est un proche de Peter K.2, le forcené de Bienne, qui a été rejugé dernièrement pour son internement.»

On ne saurait dire plus clairement que cet odieux adversaire de l’avortement, qui n’a jamais eu maille à partir avec la justice – ça se saurait! –, est un fou dangereux.

Et ça, c’est ignoble!

M. P.

 

1 20 minutes du 10 mars.

2 En automne 2010, Peter K. s'était violemment opposé à la vente forcée de sa maison et avait tiré sur un policier, le blessant grièvement.

Thèmes associés: Médias - Religion

Cet article a été vu 366 fois

Recherche des articles

:

Recherche des éditions